Archives du mot-clé Shinya Yamamoto

(Poster) Chikan Shintai Kensa (Shinya Yamamoto – 1977)

Un problème de poids ? En cette période estivale où le principal problème des midinettes est d’arborer un bikini sur la plage sans attirer l’attention sur de vexantes poignées d’amour, cela pourrait être. Mais avec Shinya Yamamoto, réalisateur de roman porno, le motif de la balance implique un tout autre problème. Car chez lui, lorsqu’une femme (nue, cela va de soi) monte sur une balance, ce n’est pas tant pour mater la félonne petite aiguille mais pour se faire mater à son insu par derrière : Lire la suite (Poster) Chikan Shintai Kensa (Shinya Yamamoto – 1977)

(Poster) Document : Pervert Woman’s Onsen Peeping (1975)

Shinya Yamamoto aime les femmes nues. Shinya Yamamoto aime les onsens et les bains publics. De 1969 à 1979, Shinya Yamamoto a aimé réaliser des pinkus (cinq au total) montrant de belles jeunes femmes nues dans les onsens et les bain publics. Dokyumento : chikan onna-yu Nozoki est l’un de ceux-là :

Voilà ce que j’appelle se rincer l’œil plutôt deux fois qu’une : une fois bien rincées par l’atmosphère vaporeuse de ce bain public, les pupilles ont le plaisir d’admirer ce lieu de tous les fantasmes que sont les bains publics féminins.

On devine des films légers et de fait, Yamamoto, considéré comme un des pères fondateurs du pinku eiga, a commencé sa carrière en réalisant des films érotiques divertissants, très éloignés de l’atmosphère glauque des FOUR DEVILS évoqués récemment.

Je n’ai malheureusement vu aucun de ces 5 films où dominent les savonnettes et les corps de femmes barbotant allégrement dans des bassins. Mais j’imagine bien volontiers le grand intérêt « documentaire » comme évoqué dans le titre.